Openmedia/Collaboration spéciale Des activistes ont installé une télévision géante devant les bureaux de la FCC à Washington D.C., où des messages d'internautes en faveur de la neutralité de l'internet sont diffusés depuis mercredi matin.

La Federal communications commission (FCC) américaine, organisme chargé de réguler les télécommunications aux Etats-Unis, rendra vraisemblablement jeudi matin une décision qui solidifiera le principe de la neutralité de l’internet («net neutrality»).

La décision, fort attendue depuis un an, aura des répercussions pour tous les internautes, selon David Christopher, directeur des communications chez Openmedia, un organisme canadien qui fait la promotion de l’internet libre et ouvert.

Le principe de la neutralité de l’internet veut qu’un fournisseur internet ne puisse pas restreindre ou favoriser l’accès d’un usager à un site ou à un service, peu importe sa source. Par exemple, un fournisseur internet ne pourrait pas ralentir le débit de la connexion internet d’un usager qui visite le site d’un compétiteur.

«Demain devrait être une grande victoire pour l’internet et pour les millions de gens du monde entier qui se sont battus pour cette cause, a déclaré à Métro M. Christopher. Nous voulons les règles les plus strictes possibles [pour protéger la neutralité de l’internet]. Le président américain, Barrack Obama a dit que c’est ce qu’il voulait, le président de la FCC, Tom Wheeler a dit que c’est ce qu’il ferait, donc nous sommes optimistes.»

En effet, dans une lettre ouverte publiée dans le magasine américain Wired le 4 février, M. Wheeler a affirmé sans équivoque vouloir protéger la neutralité de l’internet.

«Je vais proposer de nouveaux règlements qui viseront à préserver l’internet comme plateforme ouverte d’innovation et de liberté d’expression, a-t-il écrit. Je proposerai les règles les plus strictes de l’histoire de la FCC en matière de protection de la liberté de l’internet.»

Mobilisation

Le quotidien le New York Times a nommé mardi dernier le combat pour préserver la neutralité de l’internet «la campagne d’activisme numérique la plus longue et la plus soutenue de tous les temps».

Certains gros joueurs de l’internet comme les sites Netflix, reddit et Tumblr se sont joints aux quelques 4 millions de personnes qui ont envoyé des commentaires à la FCC pour l’enjoindre à préserver la neutralité.

Aussi dans Économie :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!