Archives Métro

Le magazine Fugues, sous la plume de Samuel Larochelle, rappelait lundi une sombre tranche d’histoire pour les homosexuels de Montréal, alors que la ville se souvient des Jeux olympiques tenus dans la métropole, il y a 40 ans.

L’article se souvient de l’arrestation de 36 homosexuels au sauna Aquarius, le 4 avril 1975 et de la descente policière du 14 mai 1976 au sauna Neptune, menant à l’emprisonnement de 89 gais. D’autres arrestations avaient eu lieu entre ces deux événements. On mentionne dans l’article que, contrairement à la croyance voulant que le maire Jean Drapeau soit à l’origine de ces rafles, il s’agissait plutôt d’une initiative émergeant du gouvernement fédéral.

Les descentes de la police dans des lieux gais avaient ensuite connu une période plus calme, mais le 22 octobre 1977, une cinquantaine de policiers ont arrêté 146 hommes au Truxx, un bar du centre-ville. Ils avaient notamment été forcés de passer des tests de dépistage des ITS. Quelques semaines plus tard, la Charte québécoise des droits de la personne était amendée, pour interdire la discrimination quant à l’orientation sexuelle.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!