L’arrondissement de Ville-Marie se prépare à revamper l’entrée de ville du pont Jacques-Cartier.

Ce projet, déjà évoqué dans le programme particulier d’urbanisme du Quartier Saint-Marie dévoilé en 2012, a franchi une première étape mardi soir avec l’octroi d’un contrat de 97 000$ à la firme Atelier Christian Thiffault S.E.N.C.R.L. pour la confection d’un plan d’aménagement. Celui-ci doit être terminé d’ici l’été prochain.

Ce mandat consiste à l’élaboration d’un concept d’aménagement pour le secteur bordé par les rues Papineau, Ontario et Parthenais ainsi que par le fleuve Saint-Laurent afin de notamment réhabiliter les grandes artères, mieux intégrer les réseaux piétonnier et cyclable et accroître le verdissement. Plusieurs problèmes sont énoncés dans les documents de la Ville, tels que le manque de sécurité et de convivialité dans les déplacements et l’intégration déficiente du pont Jacques-Cartier au paysage urbain.

«Les îlots de chaleur, les terrains vacants, les déserts alimentaires sont tous des sujets importants, mais celui dont on parle le plus, c’est la problématique de la circulation, du moins comment les gens sentent qu’ils sont pris d’assaut et qu’ils ont l’impression que les rues ne leur appartiennent plus», a rapporté la conseillère de Sainte-Marie, Valérie Plante, qui représente le quartier au conseil municipal.

Plus de 30 millions de véhicules franchissent à tous les ans le pont Jacques-Cartier.[/bignumber

«La circulation est toujours entrecoupée par le pont Jacques-Cartier, a ajouté Mme Plante. Cette fracture-là, c’est le temps de la revoir, sinon de minimiser ses impacts. Je suis enthousiasme, mais je vais dire que c’est très important qu’on arrime tout cela avec une étude de circulation bien poussée.»

La conseillère de ville aurait apprécié que le Plan local de déplacement de Ville-Marie, que l’arrondissement doit adopter cet automne, soit complété avant le début des travaux de réflexion sur l’entrée de ville du pont Jacques-Cartier. Le plan d’aménagement devra se conformer à ce plan de déplacement, de même qu’à la Stratégie centre-ville.

Parallèlement à la confection de ce plan d’aménagement, une étude de faisabilité sera réalisée, de même que des plans d’ingénierie. Les travaux doivent commencer en 2018, a indiqué l’arrondissement de Ville-Marie.

<blockquote>«Ce que je souhaite, c’est que l’arrondissement, de concert avec la Société des ponts [Jacques-Cartier et Champlain], comprennent à quel point c’est anormal qu’un pont, avec un si grand débit, débouche sur un quartier aussi densément peuplé [et] qu’[ils] comprennent l’importance de bien réaménager pour tous les citoyens, piétons, cyclistes et automobilistes aussi. Ça veut dire de faire des compromis.» – Valérie Plante, conseillère de Sainte-Marie</blockquote>

La diminution des limites de vitesse et le réaménagement des trottoirs font partie des solutions envisagées par la conseillère de ville, de même que la présence plus marquée des services policiers et l’augmentation des services de transport en commun entre la Rive-Sud et Montréal.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus