Un organisme de défense des droits des personnes handicapées déplore que les festivités entourant le 50e anniversaire du métro de Montréal soient organisées à la station Place-des-Arts, qui est dépourvue d’ascenseurs.

«C’est une opportunité ratée pour la Société de transport de Montréal (STM) de montrer que l’accessibilité universelle lui tient à cœur», s’est désolée mercredi la chargée de concertation et de projets au Regroupement des usagers du transport adapté et accessible de l’île de Montréal (RUTA Montréal), Chrystelle Labrecque-Dupuis.

«Il y a dix stations accessibles dans le réseau. [La STM] aurait pu en choisir l’une des dix, a-t-elle ajouté. Cet événement aurait été beaucoup plus inclusif. C’est ce qu’on aurait aimé.»

La STM a annoncé qu’elle tiendra «une journée de fête» le 14 octobre prochain pour souligner le fait que le métro roule dans les souterrains de Montréal depuis 1966. Son président, Philippe Schnobb, a expliqué dans une lettre adressée au RUTA Montréal et datée du 15 septembre dernier, dont Métro a obtenu copie, que le premier choix s’était porté sur la station Berri-UQAM, mais que celle-ci a été écartée pour des «raisons de fluidité et de sécurité». La station Place-des-Arts a alors été choisie.

«Nous avons demandé de trouver une solution temporaire pour rendre le lieu des célébrations accessible», a écrit M. Schnobb. La STM n’a pas été en mesure de préciser mercredi quelles seront ces «solutions temporaires» qui seront mises en place à la station Place-des-Arts pour la rendre universellement accessible.

Des activités entourant les festivités auront aussi lieu à l’extérieur de la station de métro, a indiqué Philippe Schnobb, dans sa missive.

Pour le RUTA Montréal, il était a priori nécessaire de choisir une station universellement accessible. «Peu importe l’adaptation qu’ils peuvent faire, peu importe s’il y a des festivités à l’extérieur, le point c’est qu’ils ont manqué l’occasion de faire cela dans une station 100% accessible avec des ascenseurs pour tout le monde», a dit Mme Labrecque-Dupuis, qui a précisé que l’organisme qu’elle représente ne participera pas aux festivités du 50e anniversaire du métro.

L’organisme a manifesté son mécontentement mercredi, lors de la séance mensuelle du conseil d’administration. Elle entend récidiver en marge des festivités du 14 octobre prochain.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!