V Anne France Goldwater

La célèbre avocate Anne-France Goldwater pourrait peut-être se lancer en politique pour faire face à Denis Coderre aux élections municipales de 2017, a-t-elle révélé à TVA mardi.

Me Goldwater a indiqué qu’elle pourrait peut-être se présenter à la mairie, tout en demandant la démission de M. Coderre. L’avocate est furieuse que le maire ait accepté d’aller faire une visite officielle en Iran plus tôt ce mois-ci.

Dans un message Facebook publié dimanche soir, Me Goldwater dénonce ce voyage commencé alors que «la professeure Homa Hoodfar, prisonnière du régime pendant plusieurs mois, venait à peine d’être libérée». «Avons-nous besoin d’une “entente” de quelque nature que ce soit avec un régime terroriste? Le Canada n’a même pas de relations diplomatiques avec l’Iran, un pays sur notre liste des États qui soutiennent le terrorisme. Par exemple, l’Iran soutient le régime [de Bachar el-]Assad qui est en train de massacrer la population [d’Alep] en Syrie.», déplore l’avocate.

Denis Coderre a conclu le 2 octobre une entente avec le maire de Téhéran, à titre de président de Metropolis, un organisme qui regroupe des acteurs des métropoles de partout dans le monde. Il ne s’agissait donc pas d’une entente entre Montréal et Téhéran. Mais selon l’agence de presse iranienne Tasnim, le maire de la capitale iranienne, Mohammad Bagher Ghalibaf, souhaitait profiter de cet entretien pour promouvoir des échanges avec la ville québécoise, notamment sur le plan culturel.

Me Goldwater a vertement critiqué le règlement contre les pitbulls proposé par le maire Coderre, le qualifiant d’«irrationnel». Elle avait même déclaré se préparer à aller en cour contre la Ville de Montréal. C’est finalement la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) qui a poursuivi la municipalité et obtenu la suspension dudit règlement.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus