Archives TC Media

La Ville de Montréal changera le découpage de quatre districts en prévision des élections municipales de novembre 2017, ce qui ne fait pas le bonheur de tous.

Par rapport à l’élection de 2013, les 58 districts électoraux changeront bien peu. La Loi québécoise interdisant un écart d’électeurs de plus de 15% entre les différents districts d’un arrondissement, il y aura redécoupage dans l’arrondissement du Sud-Ouest, ainsi que dans celui de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Dans ce dernier arrondissement, le district de Snowdon représenté par l’élu de Coalition Montréal Marvin Rotrand perdrait environ 2 500 électeurs localisés au sud-est de son district. Ces derniers seraient rattachés à celui de Côte-des-Neiges, représenté par une élue de Projet Montréal.

Si l’on se fie au détail des votes par bureau de scrutin lors de l’élection de 2013, ce changement de découpage ne devrait pas désavantager un parti plutôt qu’un autre de manière significative.

L’élu de Snowdon acquiesce à l’idée d’amputer son district, afin de respecter la Loi, mais désapprouve le choix du secteur. «La population vivant dans Circle Road, Bonavista et Côte-Saint-Luc n’est pas homogène avec le reste du district de Côte-des-Neige. Elle va en outre se retrouver enclavée loin des nouveaux bureaux de vote, ce qui va nuire au taux de participation», soutient l’élu de Snowdon qui, «parmi les moins mauvaises options», recommande plutôt de choisir un secteur juste au nord de celui recommandé par le greffier de la Ville de Montréal.

Du côté de l’arrondissement du Sud-Ouest, le district de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles perdrait environ 3 500 électeurs vivant à l’ouest du district. Ces derniers voteraient désormais dans le celui de Saint-Paul-Émard.

Craig Sauvé, l’élu de Projet Montréal qui représente le district amputé déplore que ce changement coupe le quartier Saint-Henri en deux. «La réforme proposée ne prend aucunement en compte les besoins les identités et réalités des quartiers. Elle a été élaborée derrière des portes closes sans que les élus locaux n’aient été mis au courant», souligne-t-il.

Qu’il y a ait eu ou non des changements dans le découpage de leur district électoral, les citoyens peuvent exprimer leur opposition en écrivant au Service du greffe avant le 11 novembre. Si plus de 500 électeurs faisaient ce geste, une assemblée publique du conseil municipal devra être tenue.

Plus de détails sur le site d’Élection Montréal

Les deux secteurs qui changeront de district électoral

1-Dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce

élection scteur qui change

2-Dans l’arrondissement Le Sud-Ouest

élection secteur qui change no2

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus