Archives Métro Alexandre Taillefer

L’homme d’affaires et ex-dragon Alexandre Taillefer avait une grande nouvelle à annoncer vendredi matin.

C’est dans un billet de blogue qu’Alexandre Taillefer dit faire son «coming-out» en avouant qu’il est «queer politique».

C’est de cette façon qu’il a décidé d’expliquer ses choix politiques. Il y a de cela quelques semaines, Alexandre Taillefer appuyait la candidate libérale dans Verdun. Cependant, il a aussi donné 250$ à Jean-François Lisée lors de sa campagne à la chefferie du Parti québécois. De plus, il ne cache pas son coup de coeur politique pour Manon Massé, députée de Québec solidaire. Il explique ses choix ainsi: «Il me semble terminé le temps des dogmes politiques. Je ne suis pas libéral, péquiste, caquiste ou Québec solidaire».

Alexandre Taillefer termine son billet en reprenant les mots de Juan Manuel Santos, président de la Colombie et récipiendaire du prix Nobel de la paix: «[Jean Manuel Santos] s’est défini comme quelqu’un de l’extrême centre. Difficile de mieux décrire ma position. Parce qu’il y a du bon dans chacun des partis et que la vérité est rarement noire ou blanche.»

Queer avait été un mot très médiatisé cet été lorsque Coeur de pirate a annoncé sa séparation.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!