Ryan Remiorz Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Le Musée des beaux-arts de Montréal est maintenant doté d’un nouveau pavillon pour la paix, gracieuseté de mécènes et d’une subvention de 19,5 millions $ du gouvernement du Québec.

Le premier ministre Philippe Couillard l’a inauguré, vendredi, aux côtés du ministre des Affaires municipales et responsable de la Métropole, Martin Coiteux, du maire de Montréal, Denis Coderre, ainsi que de représentants du musée et des donateurs.

Le nouveau Pavillon pour la paix Michal et Renata Hornstein du Musée des beaux-arts de Montréal comptera quatre galeries d’exposition consacrées à l’art international et à l’éducation. Il s’agira d’un cinquième édifice pour ce musée.

Les collectionneurs Michal et Renata Hornstein ont offert leurs tableaux de maîtres anciens peu avant leur décès.

Le nouveau pavillon a justement été construit pour accueillir le legs du couple Hornstein. Et le nouvel édifice a permis de redéployer sur quatre étages 750 oeuvres de la collection d’art international du Musée des beaux-arts de Montréal, dont 100 tableaux offerts par le couple Hornstein durant leur vie.

Québec a versé 18,5 millions $ pour la construction du nouveau pavillon et 1 million $ pour le réaménagement des collections d’art moderne et d’art international, a-t-on précisé. Pour Québec, il s’agit d’un legs en prévision du 375e anniversaire de Montréal.

Le premier ministre Couillard a visité les nouvelles installations et s’est dit impressionné. «C’est une promenade extraordinaire dans l’histoire de l’art, à partir de la période médiévale jusqu’à l’art moderne, dans un environnement lumineux, où il y a beaucoup de bois», a-t-il souligné.

Il a salué le geste des mécènes qui a permis la réalisation du projet. «Ils ont fait un don extraordinaire à Montréal avec cette collection de tableaux unique», a-t-il dit.

Le public pourra visiter le pavillon gratuitement du 19 novembre au 15 janvier, a précisé Jacques Parisien, président du conseil d’administration.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus