Getty Images Le Grand Prix de Montréal en 2011

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a affirmé avoir conclu une entente de principe avec la direction de la Formule 1 pour assurer la tenue du Grand prix de Montréal en 2017.

M. Coderre n’a pas donné de détails de cette entente, précisant qu’ils seront rendus publics lorsque l’entente sera finale. Il a assuré que l’intérêt des Montréalais était au sommet de ses préoccupations lors des négociations.

L’annonce survient alors que l’incertitude planait à quelques jours de la mise en vente de billets pour l’événement du 9 au 11 juin 2017. Les billes seront en vente jeudi à 9h.

Le maire a parlé d’un «imbroglio» à propos de la rénovation des garages (paddocks), qui devaient à l’origine être complétée pour 2017. Il a affirmé que les travaux seront finalement complétés en 2019. M. Coderre n’a pas voulu dire si la Ville de Montréal a dû dédommager la F1 pour ce retard.

«C’était un imbroglio entre les promoteurs, mais il fallait quand même régler la situation. La F1 pour moi c’est extrêmement important et ça fait partie des grands événements qui font de Montréal une métropole, a lancé le maire en point de presse mardi après-midi. On avait dit [que les garages seraient prêtes] pour 2019, et ça va se faire. Si ça ne s’est pas fait en 2017, ce n’est pas parce que la Ville ne voulait pas, c’est parce qu’il y avait un imbroglio à régler, mais on l’a réglé.»

 

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus