Josie Desmarais/Métro

La Ville de Montréal allongera 14,55M$ pour acquérir la propriété des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, qui se trouve à l’angle des avenues du Parc et des Pins.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé mercredi, lors de la réunion hebdomadaire du comité exécutif, qu’une entente est survenue entre les religieuses et la Ville. Celle-ci vise notamment le couvent ainsi qu’un lot situé sur l’avenue Duluth. La crypte et le pavillon Masson, où les religieuses habiteront, sont exclus de la transaction, a précisé M. Coderre.

La valeur foncière de la propriété est évalué à 24M$.

Plusieurs projets sont déjà envisagés par la Ville, tels que d’y créer un centre d’archives religieuses ou d’y laisser une place pour des écoles de métiers d’art. M. Coderre entend préciser les intentions de la Ville après la période des Fêtes. «Ça va être réglé pour le mois de juin», a-t-il dit. Entretemps, le conseil municipal se penchera la semaine prochaine sur l’entente survenue entre la Ville et les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!