Cette question a été posée sur le site CurioCité où les citoyens de Montréal peuvent s’adresser directement aux journalistes de Métro et poser leurs questions.

***

Une personne a récemment suggéré sur Reddit de faire une bonne action en donnant son billet de la navette 747, en arrivant à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, à une personne attendant en file à la distributrice de titres.

«Des fois, la première interaction que nous avons avec quelqu’un d’une ville a un effet disproportionné sur notre impression générale de cette ville. Aussi, je ne vois rien de mal à renforcer le stéréotype selon lequel les Canadiens sont amicaux», a écrit cet utilisateur.

Plusieurs personnes se sont alors demandé s’il était possible d’écoper d’une amende en faisant cette bonne action. Pour en savoir plus, Métro a appelé la Société de transport de Montréal (STM), qui confirme qu’elle ne surveille pas si les usagers du réseau de transport se partagent des tickets ou non. «Comment voulez-vous qu’on vérifie si la personne qui l’achète est celle qui l’utilise? Il n’y a pas de photo dessus, à part pour les passes à tarif réduit. Ce qui importe pour nous est que la personne qui utilise le transport soit muni d’un titre valide», a expliqué Isabelle Tremblay, porte-parole à la STM. Par ailleurs, elle ne semble pas s’inquiéter des pertes d’argent qui pourraient être liées à cette pratique, jugeant que ses effets peuvent difficilement être évalués.

Comme le ticket de la 747 coûte 10$ et est valide pour 24h sur tout le réseau de la STM, il est effectivement probable qu’un voyageur puisse l’utiliser à bon escient et en soit heureux.

Aussi dans Montréal :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!