(Photo TC Media – Archives) Les grands axes de la campagne À qui la Pointe? prévoient notamment un moratoire sur le développement de condos.

Les mises en chantier de condos ont diminué pour une deuxième année consécutive à Montréal en 2016, selon des nouvelles données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), publiées mardi.

Il s’est construit 14% moins de condos en 2016 comparativement à 2015. De plus, en 2015, 25% moins de condos s’étaient construits que l’année précédente.

Les mises en chantier de logements locatifs ont même dépassé les mises en chantier de condos en 2016. C’est la deuxième année la plus forte depuis 25 ans pour les mises en chantier de logements locatifs, selon David L’Heureux, chef analyste de marché à la SCHL pour la région de Montréal. L’année la plus forte avait été 2015.

D’après M. L’Heureux, le marché des condos retrouve un «équilibre» après plusieurs années d’effervescence.

«Le condo, qui a connu un boum depuis quelques années, c’est un marché qui devait connaître un réajustement afin d’absorber le stock de condos en construction, affirme-t-il. L’ajustement était attendu et prévu.»

Pour Paul Cardinal, directeur de l’analyse à la Fédération des Chambres immobilières du Québec (FCIQ), le marché du condo est «très proche» d’atteindre l’équilibre, les constructeurs ayant «répondu aux signaux du marché» et au surplus d’unités, qui commence selon lui à se résorber.

«Pour quelqu’un qui est déjà propriétaire, c’est plus une bonne nouvelle qu’autre chose, commente-t-il. On évite d’exacerber le surplus de copropriétés qu’il y avait déjà.» Il ajoute que la baisse de mises en chantier évite une possible baisse de prix des condos à la revente que causerait un surplus.

Démographie

L’analyste David L’Heureux croit aussi que des réalités démographiques peuvent expliquer la diminution des mises en chantier de condos.

«Certains constructeurs qui faisaient du condo se tournent de plus en plus vers le logement locatif, dans un contexte où on a une population vieillissante», avance-t-il.

Aussi dans Montréal :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!