TC Media – Félix O.J. Fournier 300 personnes sont restées coincées toute la nuit lors de la tempête de neige des 14 et 15 mars.

La Sûreté du Québec (SQ) a arrêté samedi l’un des deux camionneurs soupçonnés d’avoir refusé de se faire remorquer sur l’autoroute 13, lors de la tempête de neige de mardi dernier.

La SQ indique avoir procédé à l’arrestation du suspect, un homme de 57 ans, à son domicile de Laval samedi matin.

Le dossier sera soumis à un représentant du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et le suspect pourrait faire face à des accusations criminelles de méfait et de nuisance.

Plus de 300 personnes sont restées coincées dans leur voiture dans la nuit du 14 au 15 mars alors que l’autoroute 13 était complètement bloquée. Deux conducteurs de poids lourds auraient refusé de collaborer, prétextant les frais élevés exigés pour un remorquage. Ils auraient ainsi entravé encore davantage la circulation, qui était déjà grandement affectée par la neige.

Le suspect, qui était déjà visé par un mandat d’arrestation émis en Ontario, sera remis aux policiers du Service de police de la ville de Kingston.

Les policiers de la SQ recherchent toujours un autre camionneur qui était présent sur l’autoroute 13 ce soir-là. Il est considéré comme un témoin important pour l’instant.

Le corps policier a aussi affirmé que l’enquête interne sur la gestion des évènements sur l’autoroute 13, commandée par le directeur général de la SQ Martin Prud‘homme, se poursuit normalement.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!