Mario Beauregard/TC Media La crue des eaux est particulièrement préoccupante dans l'ouest de l'île Jésus.

Avec les précipitations du 19 avril et celles à venir d’ici vendredi, les débits maximums des rivières des Mille-Îles et des Prairies pourraient être atteints dans les prochains jours alors que la rivière des Outaouais devrait rester à la hausse une partie de la fin de semaine.

Ces cours d’eau présentent toujours des niveaux élevés, prévient l’organisme Hydro Météo. Les risques d’inondation demeurent bien réels et la population est appelée à faire preuve de vigilance.

Le secteur de Sainte-Dorothée de Laval est plus particulièrement sous surveillance. «N’empêche que depuis la matinée du 19 avril, nous n’avons reçu que quatre appels pour apporter notre support à l’aide de pompes pour des citoyens aux prises avec un dégât ou de l’eau qui monte, d’affirmer François Hervieux, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval. Il n’y a pas lieu de s’alarmer et l’accalmie d’aujourd’hui devrait stabiliser la situation.»

«Les bénévoles des Mesures d’urgence ont fait du porte-à-porte pour conseiller les riverains, de continuer Geneviève Major, des Affaires publiques du Service de police de la Ville de Laval. Les casernes de pompiers 3 à 9 ont des sacs de jute que les citoyens peuvent remplir dans les cinq sites de sable du territoire, avec une pièce d’identité. Nous invitons les gens à suivre la situation sur le site Internet de la Ville et d’appeler au 311, s’ils ont des questions.»

Il est recommandé de construire un muret de sacs de sable et prendre ainsi les moyens nécessaires pour se protéger de la crue des eaux actuelle.

«La vigie est constante et nous évaluons sans cesse la situation d’heure en heure», d’ajouter la lieutenante Villemure.

Sur le site de la Sécurité publique du Québec, les spécialistes du gouvernement du Québec indiquent que le niveau d’eau est en baisse sur la rivière des Mille-Îles, en aval du barrage du barrage à Deux-Montagnes, alors qu’il est en hausse sur la rivière des Prairies, à la tête des Rapides du Cheval blanc (chenal sud). On parle alors d’inondation mineure.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!