Archives TC Media Les citoyens réclamaient une compensation de 29 M$ dans le recours collectif qui a été abandonné, étant donné l'entente avec la Ville.

La Ville de Longueuil s’estime satisfaite du règlement intervenu dans le cadre du recours collectif intenté à la suite de la fuite de diesel survenue à une station de pompage d’eau brute en janvier 2015.

En vertu de ce règlement, la Ville n’aura pas de compensation à débourser, et les parties ont plutôt convenu de mesures préventives, allant au-delà de la règlementation applicable, qui sont de nature à améliorer la sécurité de l’approvisionnement en eau potable de l’agglomération de Longueuil.

Les mesures préventives qui seront mises en place
L’installation d’analyseurs d’hydrocarbures dans les deux stations de pompage d’eau brute;
La diffusion d’informations supplémentaires liées à la qualité de l’eau potable et au réseau d’eau potable;
La mise en place d’un automate d’appels d’urgence;
La mise en oeuvre d’une analyse de risque des équipements pétroliers selon la méthode HAZOP (HAZard and OPerabilities studies);
La mise en place d’un programme d’entretien préventif GMAO (gestion de la maintenance assistée par ordinateur);
L’actualisation des plans de mesures d’urgence.

La Ville a précisé que «compte tenu des poursuites, en cours, totalisant 8M$ intentées par la Ville de Longueuil envers les entreprises responsables de l’inspection des équipements dont la défaillance a causé la fuite de diesel, aucun autre commentaire ne sera fait».

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!