Mario Beauregard/Métro

Plusieurs dizaines de personnes du Mouvement pour un transport public abordable ont bravé la pluie mardi matin et se sont réunies face à l’hôtel pour réclamer la tarification sociale dans les transports en commun au maire Denis Coderre. Le MTPA tente de convaincre la Ville d’appuyer une consultation publique concernant un tarif spécial qui serait destiné aux personnes les plus démunies. Une revendication qui arrive en pleine harmonisation des tarifs par la nouvelle Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

Gabrielle et François de Transport 2000, une association de défense des usagers du transport en commun, sont venus soutenir le MTPA. «Il faut que la population s’exprime et dise si elle est d’accord avec ce système de tarification sociale des transports en commun, espèrent-ils, À Ottawa et Kingston, par exemple, il y a eu des consultations publiques par rapport à la tarification des transports en commun et les prix vont ainsi être baissés dans ces villes.»

À la fin de la manifestation, le groupe a déposé 2500 appuis individuels et une soixantaine d’appuis de groupes communautaires et associatifs à la mairie. Pour Maya Colle-Plamondon, porte-parole du MTPA, la situation est urgente. «Aujourd’hui, le prix des transports a de terribles conséquences sur les personnes à faible revenu, martèle-t-elle. Pour ceux qui ne peuvent se payer des abonnements, il y a un véritable impact sur leur employabilité, leurs relations sociales, leur santé, s’ils ne peuvent se rendre à l’hôpital, ou même leurs loisirs. Ce n’est plus de la vie, c’est de la survie!»

Et pour les personnes démunies qui payent un abonnement, d’autres achats passent à la trappe. Daniel et Marie-Josée, proches de la MTPA, dépensent chacun 83$ par mois dans les transports et ont de la difficulté à amortir cette dépense. «On est obligés de payer pour aller à nos rendez-vous, à l’hôpital. etc., expliquent-ils, mais le prix augmente chaque année et aujourd’hui ça nous coûte plus cher que l’alimentation.»

La mairie n’a pas répondu aux doléances de la MTPA, mais a indiqué à Métro qu’elle restait néanmoins «ouverte à faire progresser les choses» sachant que «le contexte de la nouvelle gouvernance y est favorable» et que l’ARTM devrait «faire sous peu des propositions au sujet de la tarification préférentielle».

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!