Archives TC Media

MONTRÉAL — Le syndicat qui représente les policiers et les policières de Montréal a annoncé, samedi, être parvenu à une entente de principe avec la Ville de Montréal.

Selon la Fraternité des policiers et policières de Montréal, l’entente de principe règle les litiges entourant la convention collective et le régime de retraite «pour une période de sept ans, allant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2021».

Le syndicat a déclaré par voie de communiqué que l’entente «représente le fruit d’une négociation difficile, mais fructueuse entre les parties».

Le maire de Montréal Denis Coderre s’est dit satisfait du dénouement heureux des négociations. «Les parties ont travaillé fort dans un esprit d’ouverture et de bonne foi. Le dialogue a favorisé le rapprochement et permis la compréhension commune de nos enjeux respectifs. Cette entente est conclue dans le meilleur intérêt de tous, y compris celui des citoyens de Montréal», a-t-il déclaré dans un autre communiqué.

Les policiers de la métropole revêtiront désormais leur uniforme réglementaire après trois ans de moyens de pression. Depuis 2014, les policiers portaient des pantalons de camouflage pour protester contre la loi qui a imposé des changements à leur régime de retraite.

Les deux parties n’exprimeront pas de commentaire tant et aussi longtemps que l’entente ne sera pas entérinée par les membres de la Fraternité.

Entente entérinée à la SQ

Par ailleurs, le gouvernement québécois a annoncé samedi que l’entente de principe intervenue en mai avec le syndicat des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) était maintenant entérinée.

L’entente garantit des hausses salariales de 17,5 pour cent sur sept ans.

«Je salue l’acceptation par les membres de l’Association des policières et policiers de la Sûreté du Québec de l’entente de principe intervenue il y a quelques semaines. Cela démontre qu’une négociation de bonne foi entre les deux parties permet d’en arriver à une entente juste et équitable», a déclaré Pierre Moreau, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!