Montréal recèle pas moins de 225 sites archéologiques, dont certains font état de 4000 ans de présence humaine.
 À l’occasion du lancement du mois de l’archéologie, Métro a visité le château Ramezay, où des trouvailles sont rapportées.

Montréal préhistorique
L’exposition Lumière sous la ville présentée au château Ramezay, inspirée du livre du même titre publié l’automne dernier sous la direction d’Anne-Marie Balac et de François C. Bélanger, fait état des milliers d’années d’histoire du territoire montréalais. Pour illustrer ces découvertes, M. Bélanger, archéologue à la Ville de Montréal, évoque un foyer construit par les autochtones qu’il a été possible de dater à 4000 ans, trouvé au plus vieux site archéologique de la métropole, rue Saint-Éloi, dans le Vieux-Montréal. Divers objets datant de la période préhistorique racontent les nombreux voyages et échanges des groupes autochtones qui les ont fabriqués: les pierres utilisées provenaient des Grands Lacs, du Vermont ou du Labrador, par exemple. Certaines poteries exposées témoignent des mélanges stylistiques induits par ces transactions entre peuples, avance M. Bélanger.

Montréal
 au quotidien
Les fouilles archéologiques dans des milieux de vie populaires comme Faubourg Québec, situé dans le nord-est du Vieux-Montréal, ont permis de mettre au jour de nombreux objets d’usage courant, par exemple des assiettes et des bouteilles. Des artéfacts ont été trouvés dans ces milieux touchant à la vie des gens. On peut voir des ensembles de vaisselle et une curieuse bouteille d’eau pétillante trouvée sur le site où se trouvait un hôtel de luxe, le Rasco, qui a amorcé ses activités
 dans les années 1830
 dans le Vieux-Montréal.

Montréal industriel
Avant la cigarette, les gens fumaient la pipe. Le faubourg Sainte-Marie, deuxième pôle industriel de la ville, était considéré comme le quartier des pipiers, raconte M. Bélanger. La pipe est d’ailleurs l’objet le plus retrouvé au cours des fouilles archéologiques à Montréal. «Environ 10 millions de pipes étaient produites en ville chaque année. Certaines ont même été retrouvées dans des fouilles en Australie», détaille M. Bélanger. L’exposition du château Ramezay en présente plusieurs modèles, notamment produits par les manufactures de Robert Bannerman, ouvertes dans la seconde moitié du XIXe siècle, ou extraits du site de l’entreprise de William Henderson.

La diversité est au cœur 
de l’archéologie pour 
Archéo-Québec

  • C’est autour du thème «Découvrez-vous» que le réseau Archéo-Québec présentait mercredi le treizième Mois de l’archéologie, qui se déroulera du 1er au 31 août.
  • Plus d’une centaine d’activités dans 75 lieux
de 15 régions du Québec sont au programme: moisdelarcheo.com

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!