Archives de la Congrégation de Notre-Dame Maison Saint-Gabriel

Pour célébrer le 375e anniversaire de Montréal, Métro s’est associé au Regroupement des musées d’histoire de Montréal pour vous présenter des chroniques originales… 100% histoire!

e mois-ci, nous vous racontons l’histoire de la première métayère de Pointe-Saint-Charles et grande amie de Marguerite Bourgeoys, Catherine Crolo (1619-1699). Toutes deux fréquentent le couvent de Notre-Dame de Troyes, en France, et enseignent gratuitement aux enfants pauvres.

En 1658, Catherine Crolo fait la grande traversée pour se joindre à la mission de Marguerite Bourgeoys afin d’éduquer les enfants de la colonie. Mais pour y parvenir, la petite communauté doit atteindre l’autosuffisance, et Marguerite Bourgeoys voit rapidement dans l’agriculture une façon d’y parvenir.

Dès 1662, Catherine Crolo supervise le défrichement des terres à Pointe-Saint-Charles, cédées par Maisonneuve. En 1668, elle devient la gérante de la Maison Saint-Gabriel et métayère de sa ferme. C’est elle qui dirige la mise en culture, le fermage et la gestion des récoltes.

À l’époque, on confiait à un métayer le soin de cultiver une terre en échange d’une partie de la récolte. Ici, les métayères sont des sœurs fermières qui remettent les profits de l’exploitation agricole à leur congrégation, assurant ainsi l’autonomie des sœurs enseignantes.

C’est également Catherine Crolo qui accueille les Filles du Roy et veille à leur initiation à la vie d’ici. La Maison Saint-Gabriel devient leur foyer jusqu’à ce qu’elles s’adaptent aux réalités de leur nouveau pays et prennent mari.

En 1681, Catherine Crolo gère une métairie de 150 arpents (512 811 m²), 22 bêtes à cornes, cinq chevaux, 30 brebis, 11 domestiques et deux hommes donnés.

Ayant développé une ferme modèle et atteint l’autosuffisance pour sa congrégation, Catherine Crolo demeure un exemple de détermination, d’humilité et de persévérance pour les 85 métayères qui vont lui succéder jusqu’en 1955.

Au sujet de la Maison 
Saint-Gabriel: maisonsaint-gabriel.qc.ca
Pour en savoir davantage 
sur le OFF 375: 100% Histoire
 et pour participer au concours Sur les traces des fondateurs, visitez le site internet musees-histoire-montreal.ca et suivez la page Facebook.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!