Le restaurant La Caverne grecque et un de ses serveurs ont été condamnés par le Tribunal des droits de la personne à verser 6000$ à un client tétraplégique à qui on a refusé le service parce qu’il s’est présenté sur la terrasse du restaurant avec son chien d’assistance.

Même si le chien portait un foulard Mira et que son propriétaire avait en sa possession sa carte d’identification Mira, un serveur de l’établissement situé sur la rue Prince-Arthur s’est montré intraitable.

Après avoir ignoré pendant quelques minutes le client et son amie, le serveur leur a indiqué ne pas pouvoir les servir, «parce que les chiens ne sont pas autorisés sur la terrasse. Il faudrait que tu mettes ton chien sur la rue, et puis là, je pourrais te servir», a déclaré le serveur.

Le plaignant a répondu qu’il ne pouvait laisser son chien d’assistance seul dans la rue. Le serveur a alors répété : «Je ne peux absolument pas te servir. Les chiens ne sont pas acceptés.»

Le Tribunal a indiqué dans son jugement que « l’ensemble du comportement [du serveur] a porté atteinte à  la dignité [du plaignant] en lui faisant clairement sentir qu’il n’était pas comme les autres clients et qu’il n’était pas le bienvenu dans l’établissement. Dès l’arrivée du plaignant et de son amie, [le serveur] a démontré une absence totale de courtoisie en les ignorant jusqu’à ce que le [plaignant] l’interpelle. Par la suite, il a eu une attitude fermée et obstinée […] en refusant de lire la carte Mira qui lui était présentée.»

Le Tribunal a donc statué que 6000$ devaient être remis au client lésé à titre de dommages moraux et punitifs.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!