Josie Desmarais

L’homme d’affaires Mitch Garber aimerait changer les lois électorales pour permettre à tous les résidents de l’île de voter pour le maire de Montréal.

Résident de Westmount, Mitch Garber ne pourra pas voter le 5 novembre pour le maire de Montréal. «Pour moi, c’est ridicule», a affirmé mardi l’entrepreneur, en marge d’un discours devant des membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

«Je dis que je viens de Montréal et quand on me demande qui est mon maire, je dis le maire Coderre. Je travaille au centre-ville et la moitié des mes impôts municipaux va à Montréal, a-t-il ajouté, tout en s’adressant à Denis Coderre et Valérie Plante, présents dans la salle. S’il vous plaît, je ne demande pas le changement de structure municipale, mais plutôt le droit de voter pour notre maire.»

Le président du conseil d’administration du Cirque du Soleil a également demandé au futur maire de Montréal de créer un héliport public au centre-ville. «On a dépensé énormément d’argent à moderniser nos hôpitaux, mais on reste parmi les seules villes au Canada et aux États-Unis à ne pas avoir un service d’urgence en hélicoptère pour nos hôpitaux, pour les urgences graves, a-t-il assuré durant son discours. On peut sauver des vies et ajouter un autre service qui mettra Montréal au sommet.»

En sortant de cette conférence, le maire sortant, Denis Coderre, a rapidement indiqué, avec le sourire, que «l’héliport, c’est oui». Ce dernier avait déjà évoqué par le passé ce projet. Les arrondissements du Sud-Ouest et de Verdun ont d’ailleurs été pressentis, un temps, pour accueillir cette structure, avant d’y renoncer en raison, notamment, du bruit occasionné.

L’équipe de Valérie Plante rappelle quant à elle que l’hôpital Sacré-Cœur dispose déjà d’un héliport, bien que celui-ci soit privé. Si «l’acceptabilité sociale» n’est pas au rendez-vous, Projet Montréal s’engage au «respect» de la «qualité de vie» des citoyens «concernant la présence d’un héliport dans leur quartier», a expliqué Marc-André Viau, attaché de presse de l’aspirante mairesse.

«Si je regarde les actions de Montréal comme les actions d’une compagnie, je dirais que les actions transigent à une valeur beaucoup plus élevées qu’il y a quatre ans.» – Mitch Garber

Mitch Garber a aussi profité de cette tribune pour saluer «l’excellent» bilan de Denis Coderre. «Il a tout fait en quatre ans. Il a hérité d’une ville qui était à la baisse, avec une réputation qui était en danger. La corruption était le mot numéro un, a-t-il avancé, avant de réaliser une analogie financière. On a acheté l’action [de Montréal] à 10$ il y a quatre ans et elle transige aujourd’hui à 35$. Est-ce que je le congédierais s’il était mon pdg? Non.»

Spécialisé dans le monde du jeu et du spectacle, Mitch Garber a également loué les mérites de la chef de Projet Montréal, Valérie Plante, durant l’émission Tout le monde en parle. «Je vous ai trouvé excellente face au maire Coderre, a-t-il affirmé, en s’adressant à la candidate. J’applaudis votre candidature et la classe que vous avez démontrée ce soir-là.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!