Josie Desmarais / Métro Martin Coiteux et Valérie Plante.

Au terme d’une première rencontre de travail mardi matin entre la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le ministre des Affaires municipales qui est aussi responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux, ce dernier a affirmé que le projet de ligne rose de métro est à ce jour «prématurée».

Selon Martin Coiteux, le gouvernement provincial a pour le moment d’autres «projets prioritaires». Il a notamment évoqué le Réseau électrique métropolitain (REM), une réalisation «fantastique» et «révolutionnaire» «qui va changer la donne».

Il a également indiqué que le prolongement de la ligne bleue vers Anjou est «imminent», bien qu’aucun financement n’ait encore été annoncé.

Le ministre Coiteux n’a cependant pas fermé la porte à la principale promesse de campagne de Valérie Plante. Après avoir affirmé que le développement du transport collectif lui «est cher», il a assuré qu’«on ne va pas s’interdire à imaginer le futur.»

«Il y a des projets qui sont prioritaires aujourd’hui, mais il y aura peut-être d’autres projets dans le futur, a-t-il ajouté, au cours d’une conférence de presse organisée dans l’hôtel de ville, avant de souligner que «rien n’est écarté». Il faut trouver les meilleures solutions pour faire en sorte que davantage de gens prennent les transports en commun». Il n’a toutefois pas souhaité évoquer d’échéancier.

Interrogée sur ce sujet, Mme Plante a quant à elle maintenu son calendrier. Rappelons qu’au cours des dernières semaines, elle a dit qu’elle comptait chercher le financement pendant son premier mandat, avant de débuter la construction dans les années suivantes. «Le plus tôt sera le mieux», a-t-elle une nouvelle fois exposé.

La mairesse élue a précisé que son équipe effectuera de nouvelles études, «plus documentées et plus attachées», afin de les présenter à Québec et Ottawa. «On a un désir et une compréhension mutuelle: il faut du transport collectif, les besoins sont grands, a-t-elle expliqué, tout en confiant qu’elle allait à présent «faire [ses] devoirs» et discuter avec différents partenaires.

Au cours de cette conférence de presse, Mme Plante a également ajouté qu’elle «honorera» le contrat de trois ans signé par la précédente administration avec la Formule E. Cependant, les deux prochaines éditions, a-t-elle affirmé, n’auront pas lieu au centre-ville mais sur le circuit Gilles-Villeneuve. En cas de refus de l’organisation internationale, elle n’a cependant pas fait part de ses intentions.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!