Josie Desmarais/Métro Denis Coderre, le 7 novembre 2017

Quelques jours après sa défaite aux urnes, le maire sortant, Denis Coderre, a tenu à offrir son aide à sa successeure, Valérie Plante, au terme de la dernière séance du comité exécutif de son administration

«Le 44e maire sera là pour aider la 45e mairesse. Montréal mérite qu’on puisse s’entraider», a déclaré mercredi matin M. Coderre.

Au cours de son allocution matinale, le maire sortant a notamment indiqué que son administration «avait marqué l’histoire de Montréal». «C’est vraiment exceptionnel ce qu’il se passe, a-t-il déclaré, avant de saluer ses élus, les cadres et le personnel de l’hôtel de ville. Si on a réussi à obtenir tout ce qu’on a réussi, c’est parce qu’il y avait une belle symbiose entre nous.»

Il a également eu quelques mots pour ceux de son équipe qui ont été défaits dimanche. «Oui, des fois le résultats ne fait pas notre affaire, mais la voix du peuple a toujours raison. […] Tous ceux et celles qui malheureusement n’ont pas gagné, écoutez, vous n’êtes pas seuls, je suis avec vous autres. On va tous continuer à faire grandir cette magnifique ville autrement», a-t-il assuré.

Le président du comité exécutif, Pierre Desrochers, élu une première fois en 2013 avant de décider, quelques semaines avant le scrutin, de prendre sa retraite, a lui aussi livré quelques mots.

En préambule de cette séance, il a indiqué être «très peiné» par la défaite de nombreux de ses collègues du comité exécutif, dont les vice-présidents, Harout Chitilian et Anie Samson. «C’est gigantesque, c’est énorme ce que nous avons accompli au cours des quatre dernières années», a-t-il ensuite ajouté, la voix chevrotante, avant de préciser que sa propre expérience a été «extraordinaire».

«Montréal est sur une lancée, il ne faut pas perdre notre élan.» –Pierre Desrochers, président du comité exécutif de l’administration Coderre

Épargnée quant à elle par la vague Plante, la mairesse de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, a elle aussi eu des mots bienveillants pour Denis Coderre, un maire, a-t-elle affirmé, «dont on se souviendra toujours».

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!