À la suite de la cuisante défaite électorale de Vrai changement pour Montréal, qui n’a fait élire aucun conseiller, la chef Justine McIntyre a annoncé qu’elle mettait en veilleuse le parti politique.

«Notre objectif visait non pas la mairie de Montréal, mais l’élection de conseillers locaux, ce qui nous aurait permis d’avoir une présence locale soutenue ainsi qu’une représentation intéressante au conseil municipal […], a écrit Mme McIntyre sur la page Facebook du parti. Je constate que cette stratégie n’a pas trouvé écho chez les électeurs et donc pour la suite des choses, le Vrai changement pour Montréal demeurera en tant que structure de parti, mais n’aura pas d’activités politiques à court ou à moyen terme.»

Celle qui n’a pas réussi à se faire élire à la mairie de Pierrefonds-Roxboro a remercié ses candidats qui «ont eu le courage de tenter de faire de la politique autrement, en mettant de l’avant des projets locaux devant les promesses politiques [des grands partis]». Elle a aussi salué Denis Coderre, «qui quitte la Ville au moment où elle commence à se remettre en forme, beaucoup grâce à son leadership».

La chef de Vrai Changement a aussi félicité Valérie Plante «pour sa campagne couronnée de succès, et lui souhaite de trouver le moyen de rendre le conseil municipal moins partisan, plus participatif et productif, pour le plus grand bien des Montréalais».

Si les campagnes électorales sont habituellement coûteuses pour les partis politiques, Justine McIntyre précise que «nos états financiers ne sont pas encore finalisés mais d’après les calculs de notre représentant officiel on devrait arriver avec peu ou pas de dette». Quant à son avenir politique, l’ancienne élue indique qu’il est «trop tôt pour parler de mes futurs projets. Mais il est certain que j’ai pris goût à la politique et que je désire pouvoir continuer à m’impliquer».

En 2013, Vrai changement pour Montréal, alors dirigé par Mélanie Joly, avait réussi à faire élire quatre conseillers de ville et trois conseillers d’arrondissement. Après le départ de Mme Joly, qui est aujourd’hui ministre du Patrimoine canadien, Lorraine Pagé lui a succédé, puis Mme McIntyre.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!