Josie Desmarais Valérie Plante et Régis Labeaume

Au cours de leur première rencontre jeudi à Montréal depuis les dernières élections municipales, le maire de Québec, Régis Labeaume, a affirmé que «la ligne Québec-Montréal perdure» avec l’arrivée de la mairesse Valérie Plante qu’il «aime déjà.»

La défaite de Denis Coderre, avec lequel il était très proche, n’affecte en rien les bonnes relations entre les deux principales villes de la province, a soutenu M. Labeaume. «Avec Denis, on a travaillé pendant quatre ans ensemble. Quand un collègue connaît une défaite, on prend ça un petit peu personnel, on se demande si c’était nous, comment on réagirait», a-t-il déclaré, avouant sa «tristesse», avant de féliciter le succès et l’«authenticité  remarquable» de son homologue montréalaise.

«C’était spectaculaire ce qu’elle a fait, a-t-il ajouté. On va bien s’entendre.»

Régis Labeaume a assuré avoir «très confiance» en Valérie Plante, alors que cette dernière a souligné les «intérêts communs» de Montréal et Québec, notamment en matière d’habitation et de mobilité, qui permettront de «faire avancer des projets qui seront bénéfiques» pour les habitants des deux villes.

«Je vois comme une force d’avoir M. Labeaume à côté de moi, qui a les mêmes intérêts que nous, et non pas comme une compétition», a souligné Mme Plante, qui, à la blague, a noté que la seule rivalité entre les deux villes était au hockey.

Le maire de Québec en a profité pour lancer une pique à Valérie Plante concernant le retour des Nordiques et la situation difficile que vit le Canadien. «Ce serait un bon moment d’avoir un club puisque le vôtre va tellement mal», a plaisanté M. Labeaume, avant d’ajouter que «de nombreux Montréalais [l’] arrêtent dans la rue et [lui] demandent d’avoir une équipe car ils ont tellement hâte qu’on recommence à se chicaner.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!