Google Street View

Un promoteur veut construire un nouveau terminal d’approvisionnement de carburants pour avions au port de Montréal, le long de la rue Notre-Dame.

Le projet de 150M$ de la Corporation internationale d’avitaillement de Montréal comprendrait un quai de transbordement et huit réservoirs d’entreposage de 164 millions de litres. De l’autre côté de la rue Notre-Dame se trouverait une installation de chargement de camions et de wagons-citernes.

Le projet prévoit aussi de raccorder le site au pipeline Trans-Nord via un nouvel oléoduc de 7 km qui rejoindrait le controversé pipeline au niveau de l’autoroute métropolitaine. Rappelons que le pipeline Trans-Nord fait l’objet d’une surveillance rapprochée à la suite de plusieurs incidents. Face au manque de diligence de l’entreprise à apporter des correctifs, deux membres de l’Office national de l’énergie avaient proposé sans succès, il y a un an, de fermer temporairement le pipeline.

Ce nouveau projet de terminal devrait créer 700 emplois durant la phase de construction, selon le promoteur qui espère commencer les travaux à l’automne 2018. il vise notamment à diversifier les sources d’approvisionnement en carburant destinés aux aéroports de Montréal, Ottawa et Toronto.

Avant cela, il devra passer devant le Bureau d’audiences publiques pour l’environnement qui a dévoilé mardi des détails sur le projet et la documentation requise. Une séance d’information aura lieu le mardi 19 décembre à 13h30, au centre communautaire Roussin, dans l’Est de Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!