TC Media- Archives La société des Ponts Jacques-Cartier et Champlain évalue la possibilité d'ouvrir la nouvelle piste cyclable de l'Estacade durant l'hiver.

Faute de voir la piste cyclable du pont Jacques-Cartier ouverte pendant la saison froide, les cyclistes pourront se rabattre sur des bus du Réseau de transport de Longueuil (RTL).

Les Ponts Jacques-Cartier et Champlain et le RTL lanceront mercredi un projet pilote qui permettra aux cyclistes de traverser le pont Jacques-Cartier, entre la station de métro Papineau et le terminus Longueuil, dans des bus qui leur seront dédiés. Ceux-ci pourront accueillir de six à dix vélos, qui devront être attachés à l’aide de sangles.

Ce service de navette offrira des départs aux 20 minutes, aux heures de pointe. Les bus partiront de la porte 41 de l’aile F du terminus Longueuil et à l’angle de la rue Cartier et du boulevard De Maisonneuve Est à la station de métro Papineau. Ce service prendra fin le 13 avril prochain.

En plus de soutenir ce projet pilote, les Ponts Jacques-Cartier et Champlain a indiqué qu’ils ont lancé des tests pour évaluer «l’efficacité et l’impact» du déneigement et du déglaçage de la piste cyclable du pont Jacques-Cartier.

Pour l’Association piétons et cyclistes du pont Jacques-Cartier, «cette navette n’est pas la solution, sauf pour ceux qui ne veulent pas traverser le pont [à vélo] l’hiver». En effet, malgré la fermeture hivernale, une cinquantaine de cyclistes contourne chaque jour les cinq clôtures qui ceinturent l’accès à la piste cyclable.

«Ça me prendrait bien plus de temps d’attendre la navette, d’attacher mon vélo, d’être coincé dans le trafic avant de pouvoir descendre de la navette. Ils auraient mieux fait d’investir l’argent et les efforts ailleurs», a souligné mardi Marc Muchnik, porte-parole de l’association.

M. Muchnik a ajouté que plusieurs cyclistes qui prennent la piste du pont Jacques-Cartier bifurquent au milieu du pont, sur l’île Sainte-Hélène, pour rejoindre le Vieux-Montréal ou le centre des affaires. Pour eux aussi, la navette ne sera d’aucune utilité, a-t-il mentionné.

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!