Archives TC Media Anie Samson

Les 41 élus montréalais dont le mandat a pris fin en 2017, après les dernières élections municipales, se sont partagé 3,98M$ en indemnités de départ.

Selon un document publié mercredi par la Ville de Montréal, 14 anciens élus ont reçu plus de 100 000$ et 11 d’entre eux ont touché plus de 150 000$.

Conseillère municipale depuis 1994 puis mairesse de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension entre 2005 et 2013, Anie Samson a obtenu l’indemnité la plus importante, avec près de 285 000$, divisés entre des allocations de départ (134 000$) et de transition (151 000$).

Régies par la Loi sur le traitement des élus municipaux, qui ne sont pas éligibles aux prestations d’assurance-emploi, ces allocations sont calculées en fonction de la rémunération, liée aux responsabilités exercées, obtenue au cours des 12 derniers mois en exercice et du nombre d’années accumulées à la Ville de Montréal.

Conseiller depuis 2009, Harout Chitilian a reçu 197 634,32$. Battu par Valérie Plante, l’ex-maire Denis Coderre arrive au troisième rang avec 193 873,95$ après un unique mandat municipal de quatre ans.

Ex-chef de Projet Montréal avant de se joindre à Équipe Coderre, Richard Bergeron a perçu 186 536,83$. Le conseiller de Montréal-Nord, Jean-Marc Gibeau, qui a décidé de ne pas se représenter en 2017, a gagné 184 519,11$.

Ancien membre du comité exécutif, Russell Copeman a obtenu 174 299,78$. Une somme proche de celle reçue (174 128,93$) par le dernier président du comité exécutif, Pierre Desrochers, élu entre 2013 et 2017, avant de décider de quitter la vie politique.

Réal Ménard, maire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve de 2009 à 2017, a quant à lui empoché 163 578,90$. Battue dans Villeray, Elsie Lefebvre, conseillère pendant huit ans, est repartie avec 148 785,10$.

Après les élections municipales de 2013, la Ville de Montréal avait versé une somme quasi similaire aux élus sortants. À l’époque, 45 ex-élus avaient obtenu 4,03M$.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!