Josie Desmarais/Métro

MONTRÉAL — Des perquisitions ont été menées mercredi dans la couronne nord de Montréal en lien avec le trafic de stupéfiants.

La police visait un réseau qui serait directement lié aux Hells Angels.

Plus de 50 policiers étaient à l’oeuvre sur le terrain lors de cette opération qui a été réalisée à Repentigny, Mascouche, Terrebonne et Charlemagne.

Les enquêteurs ont perquisitionné quatre résidences, un commerce et deux véhicules.

Les perquisitions ont été menées par des membres de l’Escouade nationale de répression contre le crime organisé, composée de policiers de la Sûreté du Québec (SQ), de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) et du Service de police de Laval (SPL).

Selon la Sûreté du Québec, l’opération tend à démontrer que cet important réseau de trafic de stupéfiants serait directement lié à des membres influents des Hells Angels.

Aucune arrestation n’a été effectuée mais il est possible qu’il puisse y en avoir ultérieurement.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!