En raison de l’hiver rigoureux, la Ville de Montréal a décidé de puiser 10M$ dans son enveloppe d’imprévus pour s’assurer de pouvoir réaliser les chargements de neige de décembre prochain.

«Il nous reste quelques flocons à ramasser pour ce printemps, mais il faut prévoir la saison d’automne 2018, où on aura probablement un à deux chargements. Il faut prévoir des sommes additionnelles pour s’assurer de donner le service aux citoyens», a affirmé le responsable du déneigement, Jean-François Parenteau, au cours d’une réunion du comité exécutif mercredi matin, où la dépense a été approuvée.

Si la Ville n’avait pas autorisé ce transfert de 10M$, certains fournisseurs auraient pu ne pas être payés dans les temps. «Il faut s’assurer qu’ils soient aussi dynamiques pour le ramassage de la neige pour les bordées à venir», a ajouté M. Parenteau.

En date du 2 mars, près de 200 centimètres de neige étaient tombés, alors qu’en moyenne, Montréal reçoit 190 centimètres par an. Six chargements ont été effectués depuis le début de la saison hivernale.
En plus de ce montant de 10M$, la Ville a dû cette année demander au ministère de l’Environnement une permission spéciale pour ouvrir un nouveau dépôt à neige sur le site de l’ancien hippodrome Blue Bonnets.
L’administration a également loué dix super-souffleuses, au coût de 5,3M$, pour optimiser l’espace dans ces dépôts à neige qui débordaient.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!