SPVM Ariel Jeffrey Kouakou

MONTRÉAL — Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) envisage d’avoir recours aux plongeurs pour fouiller la rivière des Prairies afin de retrouver le jeune Ariel Jeffrey Kouakou lundi ou mardi, si les tests effectués dimanche démontrent que la rivière est sûre.

Dimanche après-midi, des policiers du groupe tactique d’intervention (GTI) du Service de police de la Ville de Montréal se sont déplacés près du parc des Bateliers dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville à Montréal afin d’effectuer un certain nombre de tests pour vérifier la force du courant, la profondeur de la rivière, et aussi l’épaisseur de la glace.

Si les résultats de ces tests démontrent que la rivière est sûre pour les plongeurs, une plongée pourrait avoir lieu en début de semaine, selon qu’a rapporté le porte-parole du SPVM Benoit Boisselle à La Presse canadienne.

Pendant ce temps, l’enquête de la police continue et en début de soirée dimanche, les enquêteurs avaient reçu plus de 247 informations du public depuis l’annonce de la disparition de l’enfant.

15 000 $ de Stevenson
Par ailleurs, le boxeur Adonis Stevenson a fait don de 15 000 $ à la famille du jeune Ariel Jeffrey Kouakou, disparu depuis près d’une semaine.

Le champion du monde des poids mi-lourds du World Boxing Council a déclaré à la chaîne RDI qu’il verse cette somme par compassion pour la famille.

Les policiers ont fait du porte-à-porte et du ratissage de cour arrière dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville aux alentours de l’endroit où le garçon a été vu pour la dernière fois.

Lorsque le porte-à-porte sera complété, les enquêteurs évalueront ensuite la possibilité d’élargir le périmètre de recherche, a déclaré la porte-parole du Service de police de la ville de Montréal, Andrée-Anne Picard.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!