Google Street View

La Ville de Montréal a confirmé mercredi l’acquisition au coût de 5,5M$ d’un immeuble, situé au coin des rues Saint-Antoine et de la Montagne, afin d’y construire des logements sociaux.

L’achat de cet immeuble à Tour TDC Développements inc. a été approuvé par le comité exécutif. Le bâtiment sera détruit et la Ville y construira un nouvel édifice pouvant accueillir près de 150 logements sociaux, directement dans le Quartier des gares.

Tour TDC Développements avait acquis cet immeuble au coût de 6,6M$ en 2008-2009. Même si sa valeur marchande est évaluée sous 4M$, l’entreprise «n’aurait pas accepté de le vendre à moins que 5,5M$», est-il écrit dans les documents remis aux élus.

Le terrain étant contaminé, la municipalité devra débourser près 800 000$ pour la décontamination.

«Ce sont des gestes concrets. On acquiert des terrains et on va construire des logements, tel que promis», a souligné la responsable de l’habitation au comité exécutif, Magda Popeanu.

À noter que Projet Montréal s’était engagé en campagne électorale à construire 12 000 logements sociaux durant son mandat.

Vendredi dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une cession de pouvoir à Montréal en ce qui a trait à l’habitation. Ce pouvoir permet entre autres à la Ville d’approuver elle-même les projets de logements sociaux.

«On a de nouveaux outils de gestion pour établir nos propres priorités : de l’habitation pour les familles, pour les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite», s’est réjouie la mairesse, Valérie Plante, mercredi pendant la rencontre du comité exécutif.

Québec a également versé 116M$ à la Ville pour mener à bien ces projets de nouveaux logements sociaux.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!