Damien Siles du Quartier de l'innovation (à gauche) et Benoit Dorais de la Ville de Montréal devant une des bornes de la Société de développement social

La Société de développement social (SDS) déploiera un réseau de bornes dans dix organismes montréalais venant en aide à des personnes vulnérables afin de les aider à trouver un emploi.

Au moment de la conférence de presse, lundi, on comptait une quarantaine d’emplois disponibles. Les employeurs sont avisés que les candidats n’ont pas connu un parcours professionnel en ligne droite, soit parce qu’ils ont connu la prison, la toxicomanie, la rue ou des problèmes de santé mentale.

Plusieurs des emplois sont adaptés aux capacités des candidats, soit parce qu’ils sont axés sur l’acquisition de compétences – comme les stages offerts par Starbuck — ou parce qu’ils offrent un horaire de travail allégé.

«Les bornes présentent le même contenu que notre portail web Destination Emploi qui existe depuis deux ans. Mais avec la borne interactive, ce n’est plus l’intervenant qui initie la recherche, mais bien le candidat lui-même», a expliqué le directeur général de la SDS, Émile Roux. Les intervenants des dix organismes concernés feront alors le pont entre le candidat et l’employeur, via la Société de développement social.

Les bornes seront déployés dans les organismes Portage, MIRE, Accueil Bonneau, le Sac à dos, la Maison du père, Mission Old Brewery, Mission Bon Accueil, Cactus Montréal, YMCA-La Boussole et Maison Benoït Labre.

M. Roux a souligné que Montréal compte actuellement 50 000 bénéficiaires de l’aide sociale qui sont sans contrainte à l’emploi. Selon Sylvain Montpetit, le directeur de la réinsertion sociale chez Portage, «ce genre d’initiative peut être le petit coup de pouce qui peut permettre à certains de se remettre dans le bain».

«C’est ce genre d’initiative qui transforme l’exclusion en inclusion» – Benoit Dorais, président du comité exécutif de la Ville de Montréal

Le projet est notamment financé  par la Société du 375e anniversaire de Montréal et compte comme partenaire le Quartier de l’innovation.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!