Facebook Raif Badawi

Des élus municipaux de l’opposition veulent que Raif Badawi devienne citoyen d’honneur de Montréal afin de maintenir la pression sur les gouvernements canadien et saoudien. L’administration Plante ne ferme pas la porte à l’idée de soutenir la blogueur qui est emprisonné depuis 2012.

Lundi, le conseiller de Snowdon Marvin Rotrand et le chef d’Ensemble Montréal Lionel Perez ont présenté l’avis de la motion qui sera débattue lors du prochain conseil municipal.

«Avec le nouveau prince Mohamed ben Salmane, qui a entamé des reformes importantes concernant notamment les droits des femmes, il y a une conjoncture favorable», a déclaré M. Rotrand. Il souligne que la Ville de Sherbrooke, où la famille de M. Badawi a trouvé refuge, lui a déjà accordé ce statut 2015 et qu’il a fait des démarches pour que d’autres villes canadiennes telles que Toronto, Vancouver ou Edmonton fassent de même. Le maire d’Hampstead, William Steinberg, a déjà signifié son intérêt.

«C’est important de maintenir le sujet dans l’actualité, pour faire pression sur le royaume d’Arabie saoudite, comme sur le gouvernement canadien», a ajouté M. Perez. En 2015, la Ville de Montréal avait déjà adopté une déclaration de soutien à M. Badawi et demandé l’intervention du gouvernement canadien pour obtenir sa libération.

De son côté l’administration Plante se dit ouverte à l’idée. «Mais nous devons tout d’abord parler à la famille et voir comment cela peut contribuer à l’objectif de permettre à M. Badawi d’être enfin réuni avec sa famille», a précisé Geneviève Jutras, attachée de presse de la mairesse. Les trois enfants de Raif Badawi vivent à Sherbrooke avec leur mère Hensaf Haider depuis 2013.

Depuis six ans, Raif Badawi a reçu plusieurs distinctions. En 2015, l’Union européenne lui a décerné le prix Sakharov, l’équivalent européen du prix Nobel de la Paix. L’automne dernier il a été honoré par la Fédération des journalistes professionnels du Québec et le Los Angeles Press Club fera de même en juin prochain.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!