Josie Desmarais Denis Gallant

L’inspecteur général de la Ville de Montréal, Me Denis Gallant, est pressenti pour prendre la tête de l’Autorité des marchés publics (AMP).

Selon Radio-Canada, Me Gallant est le choix du gouvernement de Philippe Couillard.

L’ancien procureur de la commission Charbonneau avait déjà clairement indiqué cet hiver que la Ville devrait lui trouver un remplaçant d’ici l’automne puisque son mandat non-renouvelable d’une durée de cinq ans prendra fin au début de l’année prochaine.

Si elle se confirme, sa nomination devra toutefois être approuvée par les deux tiers des députés de la province pour être effective. Avec la répartition des sièges à l’Assemblée nationale, le gouvernement devra recueillir l’appui du Parti québécois ou de la Coalition avenir Québec.

Au Bureau de l’inspecteur général (BIG), le responsable des relations médias, Michel Forget, ne peut «ni confirmer, ni infirmer» la nomination de son patron. «Me Gallant s’abstiendra de tout commentaire tant qu’il n’y aura pas eu de vote», a précisé mardi M. Forget.

L’Autorité des marchés publics doit entrer en fonction six mois après la nomination de son directeur. Cela implique que la Ville de Montréal trouve un successeur au BIG. En cas de période de latence, ce serait la numéro deux du bureau montréalais, Me Brigitte Bishop, qui pourrait assurer l’intérim.

Du côté du bureau de la mairesse de Montréal Valérie Plante, on préfère attendre l’annonce officielle avant de commenter.

La création de l’AMP, qui aura un pouvoir d’enquête sur tous les contrats publics de même que ceux des sociétés d’État, est une des recommandations issue des travaux de la commission Charbonneau.

Plus de détails suivront.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!