Archives Métro Média

Bien que plusieurs véhicules aient été endommagés, lundi matin, sur l’autoroute Bonaventure à Montréal, la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain assure que tout a été fait pour garantir la sécurité des automobilistes après les travaux menés pendant la fin de semaine.

La société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain a fermé l’autoroute Bonaventure en direction de Montréal dès 10h, lundi, jusqu’au début de l’heure de pointe en après-midi, pour effectuer des «travaux urgents».

Pourtant, alertée par des automobilistes, la Sûreté du Québec s’est empressée de fermer deux des trois voies en direction ouest, près du centre-ville de Montréal, peu avant 6h, causant une importante congestion.

Le sergent Claude Denis explique que la Sûreté du Québec a jugé la situation dangereuse après que plusieurs véhicules eurent subi des dommages après leur passage sur une dénivellation située à la hauteur de la sortie 2, entre le pont Victoria et le centre-ville, sur ce tronçon de l’autoroute 10.

Une heure plus tôt, l’autoroute Bonaventure avait été rouverte à la circulation. D’importants travaux de réfection de la chaussée et de la structure avaient nécessité la fermeture de cette voie d’accès à Montréal depuis 22h vendredi soir.

Nathalie Lessard, directrice des communications à la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain, explique que la dalle de transition devait être reconstruite et le joint du pont réparé. Les travaux se sont toutefois avérés plus complexes que prévu et davantage d’équipements et de main-d’oeuvre ont dû être déployés.

«Au moment de rouvrir, puisqu’on avait scarifié le pavage, il y avait une transition d’environ 10cm à laquelle il fallait pallier, explique Mme Lessard. La transition était conforme, mais pour une circulation à 50km/h.»

Nathalie Lessard assure que des panneaux de signalisation ont été installés le long de l’autoroute Bonaventure pour demander aux automobilistes de ralentir. «Mais ces signalisations ne sont pas toujours respectées», a-t-elle déploré.

«Je pense que les moyens déployés étaient suffisants, mais on se fie à l’expertise de la SQ qui a jugé qu’il fallait procéder à la fermeture des voies et ralentir la circulation», a enchaîné Mme Lessard.

Un suivi sera toutefois effectué pour s’assurer que ce type d’incident ne se reproduise plus, a-t-elle ajouté.

Toute personne voulant faire une réclamation pour des dommages subis à son véhicule peut le faire en écrivant à l’adresse courriel communications@pjcci.ca.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!