Six semaines de consultations publiques à partir du mois de septembre permettront de créer la nouvelle place piétonne de l’avenue McGill College, si chère à l’administration de la mairesse Valérie Plante, qui a invité tous les Montréalais à faire part de leurs idées.

Mme Plante a dit souhaiter jeudi que cette place soit «aussi emblématique que la montagne ou le fleuve» et «une signature pour Montréal à l’international». Elle demeure ouverte aux nouvelles idées, notamment de permettre aux cyclistes d’y circuler, ce qui est actuellement interdit dans les espaces piétonniers montréalais.

C’est l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), qui est chargé d’organiser la consultation, un organisme «indépendant», qui a toute la confiance de l’administration, a souligné la mairesse.

«On lance un appel aux idées, un appel pour la définition de la vision sur l’aménagement du site, une démarche claire et transparente», a déclaré pour sa part le responsable de l’urbanisme, du transport et de l’OCPM au comité exécutif de la Ville de Montréal, Éric Alan Caldwell.

Promesse de campagne électorale, la piétonnisation de l’avenue McGill College devrait coûter 35M$, selon les évaluations de Projet Montréal faite en 2017.Cette somme est toujours envisagée, a affirmé jeudi Valérie Plante, mais un montage financier doit encore être fait. «On veut rester dans ce qu’on avait proposé», a précisé la mairesse.

La place verra le jour en 2021. D’ici là, l’avenue McGill College subira d’importants travaux pour accueillir la future station McGill du Réseau express métropolitain (REM), qui desservira le centre-ville et qui sera reliée à la ligne verte du métro de Montréal. Ce chantier sera localisé entre les rues Sainte-Catherine et Maisonneuve.

La portion nord de l’avenue, jusqu’à la rue Sherbrooke, pourrait être piétonnisée en 2019, a affirmée la mairesse. Elle a expliqué être en discussion avec NouvLr, le consortium chargé des travaux du REM, pour coordonner les travaux et la piétonnisation de cette portion de l’avenue McGill College. Pour le directeur des communications de CDPQ Infra, Jean-Vincent Lacroix, le chantier ne devrait pas nuire à une éventuelle piétonnisation anticipée l’avenue.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!