Chantal Levesque

Avec l’appui de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, une coalitions de parents et de médecins a demandé lundi que la chirurgie d’implants cochléaires, destinées aux personnes en situation de perte d’ouïe, soit offerte à Montréal, et pas seulement à Québec.

Au cours d’un point de presse à l’hôtel de ville de Montréal, ils ont déploré les nombreux déplacements dans la Capitale-nationale, les coûts élevés liés à ceux-ci et les défis logistiques.

Paola Le Brun a fait le voyage jusqu’à Québec pour que sa fille puisse obtenir des implants cochléaires. «Il m’a fallu louer un appartement à Québec pendant les séances préliminaires auprès de ma fille, qui ont duré une semaine. J’ai aussi été obligée de m’organiser avec ma mère, qui vient de l’extérieur de la ville, pour venir m’aider. Tout ceci aurait été tellement plus facile si tout s’était passé à Montréal», a raconté la mère de famille.

Des Montréalais se privent de cette chirurgie en raison de ces nombreuses difficultés. C’est le cas Vicky Tomljanovic, dont le fils est en voie de perdre l’ouïe en raison d’un désordre génétique. «La maison et les activités parascolaires est déjà bien assez exigeant, sans compter les rencontres incontournables avec les orthophonistes, les audiologistes et les ergothérapeutes qui font partie du quotidien de mon fils malentendant, a-t-elle souligné. Mes enfants ont déjà compris que l’équité et l’égalité ne sont pas synonymes. L’ajout de toute autre source de stress dans notre vie est inconcevable»

Si la chirurgie d’implants cochléaires était offerte à Montréal, il n’en coûterait pas plus au gouvernement du Québec, d’après le maire de Hampstead, Bill Steinberg. qui soutient la coaltion. «En fait, on économisera en frais de logement des familles à bas revenu de Montréal ayant à se rendre à Québec pour la chirurgie, et cela éliminera une duplication des pré-évaluations qui sont présentement effectuées dans les deux villes», a-t-il dit.

Des chirurgiens de l’Université de Montréal et de l’Université McGill sont d’ailleurs en mesure de pratiquer l’opération, a souligné la coalition.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a indiqué qu’il ne prévoyait pas offrir la chirurgie à implants cochléaires à Montréal. «Bien que le MSSS soit sensible à la desserte de proximité, le développement de ce services à Montréal nécessiterait une masse critique de chirurgies à réaliser, a expliqué la porte-parole du ministère, Marie-Claude Lacasse, dans un échange de courriels. Or le nombre relativement peu élevé de chirurgies réalisées explique la concentration de l’offre de ce service chirurgical à Québec.»

Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, s’est pour sa part dit «ouvert» à évaluer la possibilité d’offrir la chirurgie d’implants cochléaires à Montréal.

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!