Josie Desmarais/Métro La mairesse Valérie Plante

La Ville de Montréal pigera désormais dans une banque de candidatures de Concertation Montréal pour accroître la diversité dans les conseils d’administration (CA) et les comités pour lesquels elle est responsable des nominations.

Concertation Montréal a créé une banque de candidatures dans laquelle sont compilés les noms de femmes, de jeunes et de membres des minorités visibles, de personnes issues de l’immigration ou des Premières nations.

La mairesse Valérie Plante a reconnu qu’il restait «beaucoup de chemin à faire» et qu’il s’agissait d’un «premier pas» pour la Ville.

«Dans les conseils d’administration c’est souvent une question de réseautage, ça se passe en silos. Avoir une banque comme celle-ci est une occasion en or, a-t-elle avancé. Je suis très heureuse que Concertation Montréal ait eu cette idée. Bien que ce ne soit pas la solution au manque de représentativité, c’est un outil très concret.»

Elle a également encouragé toutes les entreprises et organismes à faire appel à cette banque, parlant d’une «initiative inspirante».

Sherazad Adib, qui vient d’être nommée sur le CA de l’Agence de mobilité durable, a rapporté que la banque permet de se retrouver dans un réseau souvent fermé. «Quand on est issu de la diversité on ne se retrouve pas dans les réseaux dans lesquels les gens vont aller puiser pour recruter, a-t-elle témoigné. [Cette] initiative permet de nous faire connaître et je crois qu’il y a du talent dans les personnes issues de l’immigration et les femmes.»

Le président de Concertation Montréal, Richard Deschamps a insisté sur le fait qu’avoir «un CA diversifié est un atout pour toute organisation». «Nous pourrons avoir une certaine forme de satisfaction lorsque nous aurons une véritable représentativité de la communauté montréalaise», a-t-il soutenu. Plus de 30% des Montréalais s’identifient comme faisant partie d’une minorité visible ou culturelle.

Or, selon ce que rapportait l’opposition Ensemble Montréal en septembre, les personnes issues des minorités ne seraient «que seulement 18% à siéger au sein des conseils d’administration des sociétés paramunicipales et seulement 10% dans les organismes associés».

Pour l’instant, 200 personnes se trouvent dans la banque de candidatures, a indiqué M. Deschamps. «On veut agrandir la banque», a-t-il ajouté.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!