MONTRÉAL – Après plus de 18 mois de négociations, la Ville de Montréal et ses 5000 cols bleus en sont arrivés à un entente pour le renouvellement de la convention collective, a fait savoir mercredi le maire Michael Applebaum.

L’assemblée générale des employés cols bleus s’est prononcée à 95,4 pour cent en faveur de cet accord global.

Dans un communiqué, le maire Applebaum a qualifié d’historique l’entente intervenue avec le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal (SCFP, section locale 301).

Selon le maire, plusieurs objectifs ont été atteints, notamment sur le régime de retraite et la durée de la convention, soit cinq ans.

Les modifications apportées au régime de retraite permettront de réduire de 6,3 millions $ les coûts annuels pour la Ville de Montréal.

Du côté du syndicat, le président Michel Parent a indiqué que le renouvellement de la convention collective avant son échéance était une première.

Les augmentations salariales prévues sont de 2 pour cent pour chacune des cinq années de l’entente. Une majoration supplémentaire de 0,5 pour les années 2016 et 2017 a aussi été consentie en contrepartie de dispositions relatives à la mobilité entre les arrondissements.

Le nouveau contrat de travail prévoit aussi des modifications aux assurances collectives, à l’utilisation de l’expertise interne et de la sous-traitance, à la titularisation des postes, aux mouvements de main-d’œuvre et aux congés de paternité.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!