Philippe Jasmin Une maquilleuse prépare une des personnes qui se fera photographier. L’événement Help-Portrait a pris naissance en 2009, aux Etats-Unis. Depuis, il a été repris dans 54 pays.

Ce samedi, il n’en coûtera rien pour faire immortaliser son sourire en vue du temps des Fêtes. L’événement Help-Portrait revient cette année au Centre culturel et sportif de l’Est (CCSE) d’Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, pour une deuxième édition. L’initiative vise à offrir des portraits gratuits, tirés par des photographes professionnels, aux gens dans le besoin.

«Help-Portrait n’est pas fermé à personne, mais on s’adresse principalement aux gens à faible revenu, aux personnes seules ou vieillissantes, aux gens malades ou dans le deuil», indique une des organisatrices de l’événement, Caroline Lavoie. Il s’agit, selon elle, d’offrir «un baume pour une journée».

Parmi ceux qui se présentent à l’événement, beaucoup ne se sont jamais fait prendre en photo. «D’autres ne se trouvent tout simplement pas beaux, explique Mme Lavoie. Alors on s’occupe d’eux pour les faire sentir unique.» L’expérience complète dure deux heures. Les participants sont accueillis, maquillés, photographiés pendant des séances de 15 à 30 minutes et ils peuvent ensuite choisir le cliché qu’ils souhaitent garder.

«On veut qu’ils se sentent comme des mannequins d’un jour!», ajoute la photographe professionnelle Michèle Drouin, qui donnera de son temps au Help-Portrait pour la deuxième fois samedi. «C’est vraiment enrichissant de redonner au suivant. Les gens ne peuvent pas tous se permettre un portrait professionnel», explique-t-elle, précisant que le moment de la remise de photo est toujours particulièrement émouvant.

L’événement regroupera encore cette année près d’une centaine de bénévoles. En tout, 16 photographes seront en activité au CCSE dans huit studios différents.

Signe que l’activité prend de l’ampleur, pas moins de 400 Montréalais ont déjà réservé leur place. Après avoir remis 263 portraits l’an passé, Mme Lavoie s’attend à en tirer bien plus de 500 cette année. «Ça tend à devenir un incontournable du temps des Fêtes», se réjouit l’organisatrice de Help-Portrait.

Tant Mme Lavoie que Mme Drouin espèrent pouvoir exporter Help-Portrait vers d’autres villes ou d’autres arrondissements dans les années à venir.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!