Collaboration spéciale La chanteuse et imitatrice Véronic Dicaire, lors de la conception de son personnage pour le musée Grévin

Les admirateurs de Céline Dion, Robert Charlebois, Guy Lafleur, Véronic Dicaire et Roy Dupuis pourront bientôt se faire photographier en compagnie de leur réplique… de cire ! (photos ci-bas)

Le célèbre musée Grévin de Paris débarque à Montréal. Dès le 19 avril, Montréalais et touristes pourront admirer 120 personnages de cire à l’intérieur du Centre Eaton, dont une quarantaine de personnalités québécoises.

Le musée Grévin, qui existe à Paris depuis 1882, a choisi Montréal comme première déclinaison à l’étranger de son concept. La prochaine destination sera Prague, l’an prochain. «Commencer par Montréal, c’était un pur plaisir», résume la directrice de Grévin international, Béatrice de Reyniès.

L’exposition, qui s’étendra sur plusieurs salles dans le Centre Eaton, sera divisée en différentes thématiques : le spectacle et la télé, le sport, l’histoire et l’univers des jeux vidéos.

On pourra donc admirer autant des personnalités publiques actuelles que des personnages historiques ou virtuels.

L’équipe du groupe montréalais Moment Factory a travaillé sur plusieurs effets pour créer une ambiance et des illusions propres à chaque pièce, qui risquent de déstabiliser les visiteurs, nous promet-on. «On va tirer le maximum des technologies multimédias pour amener les gens dans un monde imaginaire, ajoute le producteur exécutif de la boîte, Éric Fournier. On veut que l’expérience soit totale et captivante au niveau émotif.»

De la musique originale accompagnera également le visiteur du début à la fin de son parcours. Le concepteur sonore québécois Michel Cazavant a également collaboré au projet, pour ajouter sa touche à l’ambiance.

Une salle de l’exposition recréera un couloir d’hôtel, avec des illusions de portes qui s’ouvrent et qui se ferment, pour laisser place à des rencontres parfois inusitées entre différents personnages, évoque Mme de Reyniès.

Pour ce faire, Grévin a une équipe d’une quarantaine de concepteurs dans ses ateliers parisiens, où sont créés tous les personnages. Parmi eux, des sculpteurs, des mouleurs, des «implanteurs de cheveux», des peintres et des concepteurs de costumes, qui travaillent sur chaque personnage pendant environ trois mois. Et le résultat promet d’être assez troublant, selon les images dévoilées aux médias, jeudi soir. «Le principal savoir-faire de Grévin est la création de personnages hyperréalistes, et donc de proposer un voyage dans l’art du vrai-semblant», affirme Mme de Reyniès.

Gageons que, dès le mois d’avril, les photos de profil avec des célébrités afflueront sur les médias sociaux.

Infos

  • Le musée Grévin de Montréal ouvrira ses portes le 19 avril, au 5e étage du Centre Eaton.
  • La durée moyenne d’une visite sera d’environ 1 h 30.
  • Le prix d’entrée pour un adulte sera de 17,50$.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!