Les deux candidats à la direction du Parti conservateur du Québec (PCQ) ont croisé le fer dimanche à Montréal. Adrien Pouliot et Daniel Brisson ont exposé leurs idées concernant quatre valeurs fondamentales du parti, soit la liberté individuelle, la liberté d’entreprise, la responsabilité individuelle et le retrait de l’État. D’après Albert de Martin, le chef intérimaire du PCQ, une trentaine de personnes ont assisté au débat, qui se tenait à l’hôtel Hilton Bonaventure.

Les quelque 980 membres du parti pourront choisir leur chef lors du Conseil général du PCQ, les 23 et 24 février prochains à Trois-Rivières. L’élu succèdera à Luc Harvey, qui avait dirigé ses troupes lors des dernières élections provinciales avant de démissionner. «Lorsque nous aurons un chef définitif, nous pourrons mieux affronter les défis qui se dressent devant nous», estime M. de Martin.

Le jeune parti devra effectivement travailler fort pour faire sa place dans le paysage politique québécois, à commencer par trouver des candidats pour chacune des 125 circonscriptions électorales. Il souhaite également «perçer la carapace médiatique», d’après M. Martin, et se présenter comme une option crédible pour les électeurs de droite et de centre-droit désireux de limiter l’intervention de l’État.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!