Archives Métro

À la demande de Projet Montréal, les études portant sur l’aménagement d’une ligne de tramway à Montréal seront dévoilées d’ici la fin du mois.

«Si je ne l’ai pas fait avant, c’est que j’avais demandé à la Direction des transports et aux finances de situer le projet tde tramway dans l’offre de transport actuelle, a expliqué mercredi le responsable des transports à la Ville de Montréal, Réal Ménard. Je pensais avoir des propositions ces jours-ci, mais ils me demandent encore quatre ou cinq mois.»

M. Ménard a souligné la pertinence d’un projet de tramway pour le développement urbain de Montréal, mais il a affirmé que la pression qu’exercera un tel projet sur les finances publiques doit être considérée.

Avant d’être rendues publiques, les études sur le tramway seront présentées la semaine prochaine aux membres du comité exécutif de la Ville.

Projet Montréal a demandé mercredi matin que les résultats d’une étude de faisabilité et d’un plan d’affaires réalisés en 2009 et 2010 au coût de 3,4M$ soient dévoilés rapidement. Selon le chef du parti, Richard Bergeron, le retour du tramway dans la métropole sera l’un des enjeux de la prochaine campagne électorale.

M. Bergeron croit que l’ancien maire de Montréal, Gérald Tremblay, a «branlé dans le manche» en ce qui concerne le projet du tramway à Montréal. «Je me souviens de l’enthousiasme débridé de Gérald Tremblay quand il a découvert le nouveau tramway à Paris et à Lyon, a-t-il rappelé. Il était fou de joie et il nous le promettait pour 2009.» Le chef de Projet Montréal a souligné que depuis la publication du Plan de transport de la Ville de Montréal, en 2008, peu de décisions ont été prises pour que le tramway circule de nouveau dans la métropole.

Richard Bergeron a promis que s’il est élu maire de Montréal en novembre prochain, une première ligne de tramway sera en service sur le boulevard René-Lévesque en 2017, alors que se tiendront les festivités entourant le 375e anniversaire de la Ville de Montréal. Il projette, à terme, aménager un réseau de tramway de 37,5km, au coût de 2G$, sur l’île de Montréal. Six lignes de tramway sont envisagées, notamment sur le chemin de la Côte-des-Neiges, le boulevard Saint-Laurent, l’avenue Mont-Royal et la rue Masson ainsi dans le Vieux-Montréal et le quartier Pointe-Saint-Charles.

Pour financer la réalisation de ce réseau de tramway, M. Bergeron entend cogner à la porte des gouvernements provincial et fédéral. «Je ne dois rien à personne, ni à Québec, ni à Ottawa, a-t-il dit. Je n’appartiens à aucune famille à Québec ou à Ottawa. Je ne serai pas obligé – comme Gérald Tremblay l’a été – de ménager mon patron politique à Québec. Je suis totalement libre.»

Le privé devra aussi faire sa part, a indiqué l’aspirant maire de Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!