Yves Provencher/Métro

À l’instar de Vancouver et de Toronto, Montréal a annoncé lundi la mise sur pied d’un comité multipartite pour échanger sur l’avenir du vélo dans la métropole. Cette initiative permettra aux principaux acteurs du réseau cyclable de se rencontrer deux fois par année pour produire un bilan de recommandations qui sera ensuite remis au comité exécutif en mars de chaque année.

Le responsable du Transport au comité exécutif de la Ville, Réal Ménard de Vision Montréal, assurera la présidence de ce comité.

Un tel lieu d’échange entre les différents services de la ville et les organisations cyclistes n’existait pas auparavant, rappelle Pierre-Luc Auclair qui est membre fondateur de la coalition vélo de Montréal. «Nous apprécions cette ouverture de la Ville, il reste à voir si ce lieu d’échange permettra de faire de réels progrès. Il faut attendre au moins un an avant de se prononcer», souligne celui qui siègera sur le comité.

L’organisation Vélo-Québec, qui regroupe 5 000 cyclistes et qui existe depuis 46 ans, sera aussi autour de la table. «Grâce à notre expertise technique, nous allons pouvoir améliorer la vie des cyclistes, et cela ne se fait pas juste en augmentant le nombre de pistes pour circuler», a stipulé la PDG Suzanne Lareau.

Se fiant au succès du comité consultatif de Vancouver, le président de la STM, Michel Labrecque, a estimé que la nouvelle démarche permettra de faire des pressions pour que la Ville respecte ses échéanciers et détermine quel projet cycliste mérite quel financement.

Revendications
Coalition vélo Montréal et Vélo-Québec estiment que plusieurs projets devraient être priorisés.

  • Pistes dans les rues existantes. Permettre le double-sens cycliste sur des rues à sens unique à faible circulation
  • Supports à vélo. Plus de supports à vélos devraient être installés à l’entrée des stations de métro
  • S’attaquer au vol. Conception de lieux sécuritaires (ex : stationnements intérieurs) dans les «zones à risque» comme le centre-ville
  • Informer. Multiplier les initiatives pour convaincre le public que le vélo est sécuritaire en montrant, par exemple, que le nombre de cyclistes réguliers a doublé en 20 ans et que parallèlement, un diminution de 58% du nombre de décès liés aux accidents de vélo a été constatée

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!