Des militants anglophones de Montréal pourraient bien former un Parti égalité 2.0. Une cinquantaine de personnes étaient réunies dimanche, selon Radio-Canada, lors d’une assemblée visant à recréer le parti, fondé en 1989 en opposition aux initiatives linguistiques de l’ex-premier ministre Robert Bourassa.

Le parti prône une égalité linguisitique totale dans la province, à l’encontre de la Charte de la langue française, qui établit le français comme seule langue officielle au Québec.

Selon le site du Directeur général des élections du Québec, la formation a réservé son nom en date du 27 mars 2013. Elle cherche à renaître de ses cendres avec le soutien, notamment, de figures connues du fédéralisme, dont l’activiste Howard Galganov.

La page Facebook du Parti égalité 2.0 décrit les politiques linguistiques du Québec comme étant injustes.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!