MONTRÉAL – Un groupe de squatters qui occupaient un terrain vague du quartier Saint-Henri, à Montréal, depuis dimanche dernier, a décidé de quitter le site, à la demande des policiers qui sont intervenus en grand nombre jeudi matin.

Un avis d’éviction leur a été lu vers 8h.

Le terrain qui appartient à l’homme d’affaires Peter Sergakis est situé à l’intersection des rues Notre-Dame et Saint-Philippe.

Les squatters, qui avaient érigé des tentes, exigeaient apparemment que des logements sociaux soient construits sur ce terrain vague.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus