MONTRÉAL – Un groupe de squatters qui occupaient un terrain vague du quartier Saint-Henri, à Montréal, depuis dimanche dernier, a décidé de quitter le site, à la demande des policiers qui sont intervenus en grand nombre jeudi matin.

Un avis d’éviction leur a été lu vers 8h.

Le terrain qui appartient à l’homme d’affaires Peter Sergakis est situé à l’intersection des rues Notre-Dame et Saint-Philippe.

Les squatters, qui avaient érigé des tentes, exigeaient apparemment que des logements sociaux soient construits sur ce terrain vague.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!