Archives Métro L'Hôtel de Ville de Montréal

Cinq candidats se lanceront dans la course à la mairie de Montréal.

Après Louise Harel, Richard Bergeron et Denis Coderre,  c’est au tour de l’économiste Marcel Côté et de l’avocate Mélanie Joly de faire le grand saut.

D’après le quotidien La Presse, l’économise Marcel Côté annoncera la semaine prochaine sa candidature. Au cours des derniers jours, il s’est entretenu avec de nombreux élus de Vision Montréal et du défunt parti Union Montréal afin de former une coalition.

Le conseiller indépendant de Snowdon, Marvin Rotrand, appuie les démarches du cofondateur de Secor. Ses anciens collègues d’Union Montréal, Alain Tassé, Manon Barbe et Richard Deschamps, feraient de même.

Du côté de Vision Montréal, la chef Louise Harel serait aussi prête à appuyer la coalition de M. Côté, et ses conseillers Elsie Lefebvre et Real Ménard se rangent derrière elle.

M. Côté n’a pas voulu confirmer qu’il briguerait la mairie de Montréal mercredi, alors qu’il participait à un débat sur les ondes de CIBL. Il a indiqué qu’il était toujours en réflexion et qu’il annoncerait sa décision sous peu.

Quant à Mélanie Joly, elle devrait annoncé sa candidature la semaine prochaine, selon Radio-Canada. L’ancien directeur de cabinet de Gilles Duceppe, François Leblanc, et l’ancien attaché politique de Raymond Bachand et Monique Jérôme-Forget, Marie-Claude Johnson, l’aideraient à préparer sa candidature à la mairie de Montréal.

Mme Joly sera candidate à titre d’indépendante puisque qu’elle «ne croit pas aux partis politiques au municipal» a-t-elle confié au Devoir. Il y a quelques semaines, la femme de 34 ans a démissionné du cabinet de relations publiques Cohn & Wolfe, à Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!