Yves Provencher/Métro 1420, Mont-Royal

Si l’Université de Montréal a installé les bureaux de l’aide financière dans l’ancien couvent du 1420 Mont-Royal, elle souhaite toujours vendre l’édifice controversé.

«Il s’agit d’une installation temporaire de trois mois le temps de rénover leurs bureaux», indique Mathieu Filion, porte-parole de l’université. Il précise que les employés de l’aide financière occupe les anciens bureaux de l’École de santé publique qui avait déménagé l’année dernière et donc que les coûts d’installation temporaire sont minimes.

Un étudiant de l’université s’était ouvertement inquiété au journal de ce déménagement alors que l’université souhaite se départir de l’ancien couvent jugé trop coûteux à rénover. Même si la vente à Frank Catania, visant à y réaliser des condos de luxe est tombée à l’eau en 2012, l’université souhaite toujours vendre l’édifice. «Cela fait toujours partie des plans, même si aucun processus n’a été enclenché», indique M. Filion. Cela pourrait être à l’ordre du jour de l’assemblée du Conseil universitaire prévu pour la rentrée.

Si les opposants à la vente ont réussi à mettre des bâtons dans les roues de l’université, ils ont toutefois perdu deux de leurs recours judiciaires. Ces derniers clament que l’édifice patrimonial doit rester dans le giron public.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!