La Société de transport de Montréal (STM) souhaite renflouer ses revenus publicitaires de 155M$ en dix ans grâce à son projet de commandites des lignes de Métro, apprend-on dans Le Devoir. En décembre, la STM a lancé son appel de propositions à une cinquantaine d’entreprises et espère ainsi trouver quatre commanditaires, soit un par ligne de Métro.

La société a fixé un prix minimal pour chaque ligne en fonction de l’achalandage et du nombre de stations. C’est la ligne orange qui sera la plus profitable pour la STM et pour le commanditaire avec ses 370 millions de déplacements annuels et ses 31 stations. Ainsi, la STM a établi un plancher de 6M$ à celui qui voudra rayonner sur cette ligne. Le prix de la ligne verte a été fixé à 5,5M$ alors que celui des lignes jaune et bleue à 2M$ chacune.

Outre le prix offert par la soumission, la STM prendra aussi en compte certains critères pour sélectionner les commanditaires. Ces derniers devront fournir une lettre de garantie bancaire de 250 000$ et prouver que leur entreprise a une politique de développement durable. De plus, les organisations devront s’engager à promouvoir le transport en commun auprès de leurs employés.

En échange de ces montants, la STM s’engage quant à elle à afficher le logo des commanditaires à différents endroits: les plans du réseau, les voitures de tête du métro, les guérites des changeurs, les bandes au sol en bordure des quais, etc.

Les soumissionnaires ont jusqu’au 7 février pour envoyé leur offre à la STM.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!